Sommaire

Devenir infirmier en pratique avancée

L’exercice en pratique avancé a été introduit en France par l’article 119 de la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016.

La pratique avancée :

  • permet à des auxiliaires médicaux d’exercer des missions élargies et d’avoir, notamment, une activité clinique incluant la gestion de situations de soins complexes. 
  • vise : 
    • l’amélioration de la qualité des soins et des parcours de santé ;
    • l’équité et l’accès aux soins des populations ;
    • une approche centrée sur la personne, son entourage et les besoins de santé des populations ;
    • le développement de hauts niveaux de compétences pour favoriser les évolutions de carrière.

Qu’est-ce qu’un Infirmier en Pratique Avancée (IPA) ?

Un IPA est un infirmier expérimenté :

  • ayant obtenu son diplôme d’Etat d’IPA ;
  • justifiant d’une expérience préalable d’infirmier d’au minimum trois ans
  • exerçant au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin en secteur ambulatoire ou en établissement (de santé, médico-social ou hospitalier).

Il a acquis des compétences relevant réglementairement du champ médical et il se distingue des infirmiers en soins généraux engagés dans un protocole de coopération au titre de l’article 51 (articles L. 4011-1 au L. 4011-3 du Code de la santé publique) par son champ de compétences élargi et spécifique, et par une plus grande autonomie.

Quel est le périmètre d’exercice des Infirmiers en Pratique Avancée ?

L’IPA suit des patients qui lui ont été confiés par un médecin avec son accord et celui du patient, au sein de l’équipe dans laquelle il exerce et sur la base d’un protocole d’organisation visant à préciser les modalités du travail en collaboration. 

Dès lors, les IPA ont la responsabilité du suivi régulier des patients qui leur sont confiés et peuvent procéder à des actes :

  • de dépistage ; 
  • de prévention ; 
  • de prescription d’examens complémentaires ;
  • de renouvellement et/ou adaptation de traitements médicamenteux.

Il revient vers le médecin lorsque les limites de son champ de compétences sont atteintes ou dans le cas d’une dégradation de l’état de santé du patient.

Consulter la liste des actes permettant l'exercice infirmier en pratique avancée.

Trois domaines d’intervention sont définis :

Un quatrième domaine d’intervention dans le champ de la psychiatrie devrait être ouvert pour la rentrée universitaire 2019-2020.

Quels sont les lieux d’exercice possibles ?

Le secteur ambulatoire :

  • au sein d’une équipe de soins primaires coordonnée par le médecin (par exemple en maison ou centre de santé) ou de l’équipe de soins d’un centre médical du service de santé des armées coordonnée par un médecin des armées ;
  • en assistance d’un médecin spécialiste, hors soins primaires.

Le secteur sanitaire ou médico-social ou dans un hôpital des armées, au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin.

Quelle formation pour devenir IPA ?

Il faut être titulaire du diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée conférant le grade de master délivré par une université accréditée.

La formation est d’une durée de deux ans. Elle peut être plus courte pour les personnes bénéficiant d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou des études supérieures (VES) accordée par l’université. 

La formation comprend des enseignements et des stages. Elle est organisée de la façon suivante :

  • une 1ère année de tronc commun permettant de poser les bases de l’exercice d’IPA ;
  • une 2ème année centrée sur le domaine d’intervention choisi.

La formation peut être suivie après une expérience professionnelle ou dès l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier mais pour exercer, une expérience professionnelle à temps complet de trois ans est requise. 

Les formations universitaires ont débuté en octobre 2018. Les premiers IPA, bénéficiant de validation des acquis, seront diplômés en juin 2019. 

Télécharger le flyer sur la pratique avancée

Liens utiles