Exercice mixte

Ce mode d'exercice, qui consiste à avoir à la fois une activité libérale et une activité salariée est privilégiée par de plus en plus de professionnels de santé : l'exercice hospitalier peut par exemple permettre l'accès à des moyens techniques nécessaires à la pratique de certaines spécialités (chirurgie, gastroentérologie...), ou encore faciliter la mise à jour des connaissances sur les dernière innovations : le choix d'un exercice salarié est alors lié au développement technique ou scientifique d'une partie de l'activité médicale.

Garder un contact avec l'hôpital, pour un jeune médecin libéral, est aussi un moyen de se créer un réseau professionnel. L'exercice salarié peut enfin constituer un complément de revenu.   

En pratique : l'exercice mixte peut se traduire par exemple par une activité en cabinet de ville et des vacations (une demi-journée par semaine) à l'hôpital ou dans un dispensaire. Ou encore, un médecin salarié, à temps partiel à l'hôpital , donnant également des consultations dans un cabinet à titre libéral et exerçant une ou plusieurs demi-journées en clinique.