Le 29.10.2017

Journée mondiale de l’AVC : prévenir, traiter tôt, informer

Aujourd’hui encore, l’AVC (accident vasculaire cérébral), provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau, constitue la 2ème cause de décès chez l’adulte et la 1ère cause de handicap acquis. Chaque année, près de 150 000 personnes en sont victimes, soit une toutes les 4 minutes.

A l’occasion de la journée mondiale dédiée, la direction générale de la santé (DGS) et la direction générale de l’offre de soins (DGOS) confirment la détermination du gouvernement à améliorer la prévention, la prise en charge et l’information de la population avant, pendant et après un AVC, depuis les signes d’alerte jusqu’à l’accompagnement du handicap.

Lire le dossier sur le site du ministère