Le 18.07.2019

3 questions à… la Maison de Santé de Denain

Rencontre avec les Dr Gilbert Mbock, Médecin Généraliste leader & Mme Audrey Delahaye, infirmière et coordinatrice

Nous avons rencontré 2 professionnels de santé de la Maison de Santé : les Dr Gilbert Mbock, Médecin Généraliste leader & Mme Audrey Delahaye, infirmière et coordinatrice.

Pouvez-vous nous raconter comment s’est construit votre projet ?

Gilbert Mbock : Notre Maison de Santé a été reconnue en 2008, mais nous travaillions déjà en pluriprofessionnalité avant cela. Nos contacts avec l’ARS nous ont permis de formaliser ce qui se réalisait déjà. Au fur et à mesure, certains professionnels sont sortis du projet mais d’autres l’ont intégré, l’important est de continuer à avancer. Il ne faut pas oublier que le fondement d’une Maison de Santé c’est son équipe avant tout et non ses murs. En 2015 nous avons fait face à quelques difficultés, l’équipe s’essoufflait, mais l’implication de professionnels motivés dans la structuration juridique et l’arrivée d’une dizaine d’infirmiers depuis l’hôpital pour de nouvelles installations en libéral a donné un nouvel élan au projet.

Pour vous quels sont les avantages de l’exercice coordonné ?

Audrey Delahaye : L’engouement et la solidarité dans l’équipe ont été des éléments décisifs dans mon choix d’installation en MSP alors que j’avais exercé plus de 10 ans dans l’hospitalier. La diversité des tâches et l’implication dans d’autres domaines que le soin classique comme la santé publique, l’ETP, les actions de prévention amènent une plus-value à la fois pour les soignants et les soignés. L’exercice coordonné s’exprime aussi par la mise en place de protocoles sur les anti-vitamines K, sur les plaies et cicatrisation et sur l’insulinothérapie.

Quelle sont vos plus belles réussites jusqu’ici en tant qu’équipe ?

Audrey Delahaye : Le dynamisme du projet, toutes les actions de santé publique mises en œuvre comme les ateliers d’ETP, le relais autour du Mois Sans Tabac,  la participation au projet de la Fédération Française des Maisons et Pôles de santé (FFMPS) « Bref j’arrête de fumer » sont de belles réussites. Nous avons aussi mis en place une organisation interne afin d’augmenter la participation aux dépistages organisés des cancers. L’équipe participe également à l’expérimentation « Retrouve ton Cap » qui met en valeur le travail en équipe et implique les nouveaux arrivés, diététicien et masseurs-kinésithérapeute.

Gilbert Mbock : Depuis quelques semaines nous avons mis en place une « consultation améliorée » en binôme médecin traitant et infirmière, avec un premier temps de 20 minutes par l’infirmière qui passe en revue complète le dossier patient sur tous les aspects ; constantes, prévention, checklist d’examens recommandés, questionnaires et scores divers (Finrisk pour le diabète, Heartscore pour les maladies cardiovasculaire) ; et le médecin intervient dans un second temps pour réajuster les traitements si nécessaire. C’est l’exercice de demain, financé par l’Accord Conventionnel Interprofessionnel (ACI). C’est sans doute dans cette voie que les nouveaux professionnels de santé veulent s’engager.

Il reste encore un bureau disponible pour rejoindre les 17 professionnels dans les locaux de la MSP, et toujours de la place dans l’association pour adhérer comme l’ont déjà fait 6 professionnels hors des murs.

Pour en savoir plus sur la Maison de Santé de Denain, rendez-vous sur le site de la FEMAS Hauts-de-France (Fédération Régionale des structures d'exercice coordonné en Hauts-de-France).